Soupe de semoule d’orge

Cette soupe aux multiples bienfaits nutritionnels est délicieusement parfumée par le mélange du thym, du fenugrec et de la nigelle. Consommée au Maroc et dans tout le Maghreb durant le Ramadan, elle est une alternative plus légère aux traditionnelles chorba et harira.

Dans une tradition prophétique, il est rapporté que le Prophète Mohammad (pbsl) conseillait au malade de boire une soupe d’orge appelée talbina. Pour faire la talbina, on faisait cuire de la semoule d’orge dans du lait (laben) et on y ajoutait un peu de miel. Le Prophète disait de cette soupe: « elle réconforte le cœur de l’attristé et nettoie le cœur du malade, comme vous nettoyez la saleté de vos visages par l’eau » (La médecine prophétique, Ibn al-Qayyim).

Dans la recette marocaine que je propose ici, il y a de la nigelle et du thym qui sont deux plantes aux multiples vertus médicinales et qui font de cette soupe un véritable médicament (pour autant qu’on utilise des produits de qualité, biologiques et dépourvus de pesticides).

Pour ma part, j’aime bien rajouter un mélange de miel, d’huile d’olive et de cannelle dans ma soupe…. Mais ça c’est juste chez moi! Libre à vous d’essayer la recette traditionnelle ou d’y ajouter ma petite touche personnelle. 😉

file-2.jpg

Ingrédients (pour environ 5 personnes) :

  • 1, 25 l d’eau
  • 2 dl de lait
  • 200 g de semoule d’orge mondé (j’ai pris des grains entiers que j’ai moulu grossièrement)
  • 1 cc de fenugrec
  • 1 cc de cumin
  • 2 cc de graines de nigelle
  • 7 brins de thym (frais du jardin pour moi)
  • huile d’olive pour servir (et éventuellement miel et cannelle)

Préparation:

Moudre les grains d’orge pour obtenir de la semoule.

Mettre l’eau à bouillir avec un peu de sel. Y verser la semoule en pluie et laisser cuire 5-10 minutes en remuant un peu pour éviter la formation de grumeaux. Baisser le feu.

A feu très doux, ajouter le lait, les épices et le thym tout en continuant de remuer. Laisser cuire ainsi pendant une heure en remuant de temps en temps. La préparation doit devenir comme une crème onctueuse.

Servir avec un filet d’huile d’olive. Pour une version encore plus douce, mélanger 1 cs de miel, 2 cs d’huile d’olive et une demi cc de cannelle en poudre. Verser ce mélange sur la soupe et boire bien chaud.

Tajine de poulet aux olives et au citron confit

Un grand classique de la cuisine marocaine qui plaît toujours par la richesse des parfums qu’il exhale! On trouve ce plat aussi en Algérie, mais sans le citron qui parfume si divinement ce plat. On peut aisément remplacer les pommes de terre par des carottes qui se marient aussi très bien avec les olives. A déguster avec un bon pain de semoule maison.

file-1-1

Ingrédients:

  • un poulet fermier coupé en morceaux
  • 3 citrons confits
  • 1-2 oignons
  • 2 gousses d’ail
  • 300 g d’olives vertes ou violettes
  • 7-8 pommes de terre
  • 1 dose de safran
  • 1 cc de coriandre
  • 1 cc de gingembre
  • 1 cc de cumin
  • 1 cc de paprika doux
  • un bouquet de coriandre
  • un demi bouquet de persil
  • 1 cs de miel
  • sel, poivre

Préparation:

Hacher les oignons, l’ail, la coriandre et le persil et les faire revenir dans une marmite avec un fond d’huile d’olive. Y adjoindre les morceaux de poulet coupés et nettoyés avec les épices (sel, poivre, gingembre, cumin, paprika, safran, coriandre) et un verre d’eau, tout en les retournant pour bien les badigeonner de sauce. Laisser cuire ainsi à couvert 5-10 minutes.

Rajouter les citrons confits coupés en deux (ou en quartiers), les olives et environ un litre d’eau, puis laisser cuire à couvert à grand feu pendant environ 30 minutes.

Retirer les morceaux de poulet et les placer dans un plat allant au four avec un peu de sauce. Dans un petit récipient, mélanger la cuillère de miel avec un peu d’huile d’olive et en badigeonner les morceaux de poulet avant de les enfourner pour 15 à 20 minutes (jusqu’à ce que les morceaux soient bien dorés).

Dans la marmite, ajouter les patates (si vous optez pour des carottes, les incorporer en même temps que les olives) et laisser cuire à feu moyen pendant encore 20 minutes. La sauce doit réduire de moitié environ.

Servir dans un tajine en plaçant les morceaux de poulet sur le dessus et déguster avec un bon pain maison.

file-3

Harira

Ramadan approchant, voici ma recette de harira, la soupe traditionnelle marocaine que l’on boit pour la rupture du jeûne. La différence entre une chorba et une harira ne réside pas dans les ingrédients utilisés mais dans l’utilisation ou non de la tadouira, une liaison faite d’eau et de farine qui rend la harira plus onctueuse que la chorba plus légère.

On déguste en général la harira avec des dattes ou des chebbakiya (gâteaux au miel qu’on appelle aussi griwech du côté de l’Algérie). Personnellement, je préfère avec les dattes, c’est plus naturel, moins caloriques et la consommation de dattes est recommandée par la tradition prophétique pour la rupture du jeûne. Petit clin d’œil: les dattes sur la photo viennent de la palmeraie du Tafilalet, ma vallée d’origine 🙂

 

file3

Ingrédients:

  • 300 g de viande de mouton (avec os et gras)
  • un gros oignon (éventuellement 2)
  • 2 branches de céleri
  • une tomate
  • 100 g de lentilles blondes
  • 100 g de pois chiches (préalablement trempés la veille ou précuits)
  • un bâton de cannelle
  • une dosette de safran (env. une généreuse pointe de couteau)
  • 1 cc de gingembre en poudre ou un petit morceau de gingembre frais
  • un bouquet de coriandre
  • 150 ml de coulis de tomate ou 200 g de tomates en boîte
  • une grosse poignée de vermicelles
  • 3 cs de farine
  • sel, poivre
  • des dattes et du citron pour servir (facultatif)

 

Préparation:

Dans un fond d’huile d’olive, faire revenir les oignons finement hachés. Leur adjoindre la viande et laisser dorer un peu. Ajouter les épices (cannelle, safran, gingembre, sel et poivre) en remuant doucement jusqu’à ce que la préparation embaume.

Ajouter la tomate pelée et hachée, le céleri haché, les lentilles et les pois chiches, puis couvrir d’eau (environ 2 litres). Laisser cuire à couvert et à feu moyen pendant approximativement une heure (moins si cuisson en cocotte).

Pendant ce temps, préparer la tadouira: dans env. 6 dl d’eau, ajouter le coulis de tomate (ou les tomates en boîte), la farine, la coriandre effeuillée et mixer jusqu’à obtention d’une préparation homogène (idéalement, il doit y avoir quelques bulles). Ajouter la tadouira sans cesser de remuer pour éviter la formation de grumeaux, et laisser mijoter encore 5-10 minutes à découvert avant de jeter une poignée de vermicelles (petites pâtes fines). Laisser mijoter encore 10 minutes.

Servir la harira bien chaude avec quelques gouttes de jus de citron et des dattes.

Tajine de patate douce

Un petit plat tout doux aux couleurs chaleureuses qui a pour lui le goût et l’atout santé. La patate douce est en effet un légume très riche en minéraux et vitamines réputé pour faire baisser le taux de glycémie. Parfois, on ajoute à cette recette un peu de miel dans la sauce pour rendre le plat plus doux. Personnellement, je trouve la patate douce assez sucrée (elle est accompagnée ici de carottes et de raisins) et réserve le miel pour les tajines de fruits (coings, pruneaux, abricots, etc.).

file4

Ingrédients:

  • ~ 1 kg de viande d’agneau ou de veau (jarret de veau ici)
  • ~ 800 g de patates douces
  • 5 grosses carottes
  • 2 oignons
  • une grosse poignée de raisins secs
  • 1 cc de gingembre
  • 1 cc de cannelle
  • 1 cc de coriandre
  • 1 cc de curcuma
  • 1 cc de ras el hanout
  • un bouquet de coriandre
  • sel et poivre

 

Préparation:

Hacher les oignons et les faire revenir dans un peu d’huile d’olive ou d’argan.

Quand ils deviennent translucides, saisir la viande avec les épices et laisser revenir en remuant de temps en temps.

Ajouter les légumes coupés en gros tronçons, les raisins secs et la coriandre ciselée, puis un peu d’eau (environ un verre pour une cuisson dans le tajine et plus pour une cuisson dans une marmite).

Couvrir et laisser cuire à feu moyen pendant environ une heure.

Déguster avec un bon pain frais.

 

file

Soupe de lentilles

Par les froids qui persistent en ce joli printemps, rien de tel qu’une bonne soupe. Voici une recette légère et nourrissante (parfaite pour écouler les restes de riz ;-).)

file-1.jpg

Ingrédients:

  • 100 g de lentilles corail
  • 100 g de lentilles jaunes
  • un oignon
  • une carotte
  • une tomate (facultatif)
  • 3 cs de riz (déjà cuit pour moi….on écoule les restes)
  • 1 cc de curcuma
  • 1 cc coriandre
  • une feuille de laurier
  • sel, poivre

Préparation:

Dans une marmite, faire revenir l’oignon coupé grossièrement, le laurier et les épices dans un fond d’huile d’olive. Ajouter tous les autres ingrédients, couvrir d’environ 2 litres d’eau et laisser cuire à feu moyen pendant environ 30 minutes.

Mixer et servir. Éventuellement avec quelques gouttes de citron si on aime.

Gâteau de printemps fraises-rhubarbe

Qui dit printemps dit rhubarbe. Ayant déjà fait plusieurs compotes, je me suis dit que j’allais tenter un nouveau gâteau. Et quoi de plus sympathique que quelques fraises pour égayer ce merveilleux gâteau de printemps!? Les fleurs m’ont été généreusement offertes par mes enfants qui revenaient de l’école et ils ont été ravis d’en « re-cueillir » quelques-unes sur le gâteau!

file3

Ingrédients:

  • 3 œufs
  • 150 g de sucre
  • 80 g de beurre
  • 250 g de farine
  • 2 cc de poudre à lever
  • les graines d’une gousse de vanille
  • le zeste d’un citron
  • 50 ml de lait d’amande
  • 3 tiges de rhubarbe (200 g environ)
  • 150 g de fraises fraîches

 

Préparation:

Peler la rhubarbe et la couper en petits dés. Équeuter les fraises et les couper en quartiers. Placer les fruits dans un bol, les couvrir de sucre et mettre au frais.

Faire fondre le beurre doucement. Laisser refroidir un peu

Battre les œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse et double de volume. Ajouter la farine, la poudre à lever, le zeste et la vanille petit à petit sans cesser de remuer. Incorporer le beurre fondu et le lait d’amande.

Verser la pâte dans un moule de 20-22 cm de diamètre et poser les fruits sucrés sur le dessus en les enfonçant un peu.

Cuire environ 50 minutes dans un four préchauffé à 180°C.

file9file2

Riz aux vermicelles

Voici une petite recette du Moyen-Orient (Syrie, Liban) qui est facile et qui plaît en général à toute la famille. On peut varier les fruits secs, remplacer les amandes par des pignons ou des pistaches, ou mélanger les trois en même temps, selon les goûts et les placards. On peut aussi envisager une version végétarienne, sans viande, le servir comme plat principal ou comme accompagnement.

file-1

Ingrédients (4 personnes):

  • 280 g de riz basmati
  • 150 g de pâtes vermicelles
  • 100 g d’amandes mondées (ou pignons de pin)
  • 200 g de viande hachée
  • un oignon
  • 2 cc d’un mélange 4 épices (poivre, clous de girofle, cannelle, muscade)
  • 4-5 gousses de cardamome verte
  • 2 feuilles de laurier

 

Préparation:

Faire revenir l’oignon dans un peu d’huile d’olive. Quand il devient translucide, lui ajouter la viande hachée et laisser revenir à feu moyen.

Pendant ce temps, torréfier les amandes (ou les pignons) et les vermicelles en les faisant revenir à feu moyen dans une poêle sans graisse. Réserver.

Ajouter les épices, le laurier, du sel et le riz à la viande hachée. Remuer, laisser revenir deux minutes et couvrir d’eau. Cuire à feu moyen-fort.

À mi-cuisson, ajouter les vermicelles et les fruits secs torréfiés. Laisser cuire jusqu’à absorption du bouillon. Bien mélanger et servir.